le_caveau_de_famille

Mon impression:

J'avais lu, il y a quelque temps mois, le premier tome intitulé Le mec de la tombe d'à côté. J'avais beaucoup aimé, rigolé et pris du bon temps en lisant les aventures érotico-amoureuse d'une intellectuelle et d'un agriculteur: avec tous les clichés qui peuvent s'en suivre, différence des priorités, de la vision de la femme et du pragmatisme. On termine ce premier tome avec la décision prise par nos deux protagonistes: ils feront un enfant ensemble, si au bout de trois essais, pas de petit bout dans le bidou de Madame, ils ne se reverront plus, si la magie a opéré, et bien....advienne que pourra....

J'attendais de lire avec impatience la suite de leurs péripéties. Retrouver le ton drôle et l'humour de l'auteur, savoir ce qui allait se passer avec cet enfant conçu (oui, je n'imaginais pas qu'il puisse en être autrement!)..

Et là, quelle déception!!!

Je n'ai pas retrouvé le mordant, l'humour particulier de l'auteur, dès les premiers chapitre, j'ai senti l'ennui poindre, puis au fil de la lecture, s'installer bien confortablement.

L'auteur nous balaye plusieurs années de la vie de ce couple atypique, en y mettant des grossesse à répétition, une Crevette qui a l'air de bien morfler et qui se remet tout de même trop souvent, à mon goût, en question par rapport à son Lenny.

J'ai trouvé que la Crevette faisait bien plus d'effort que son mari pour s'adapter à sa nouvelle vie. Moi qui pensais que la Suède était en avance sur son temps par rapport au statut de la femme-mère...j'ai révisé mon jugement..ou est-ce seulement romanesque.

Je m'attendais à ce qu'ils aient un enfant, voire éventuellement deux et que le roman porterait sur la transmission du savoir de chacun des parents à son enfant, et non pas cette série de scénettes où l'on se demande si il y a encore de l'amour dans cette famille.

J'ai eu l'impression que ce roman était un condensé de tout les situations non agréables que l'on a à gérer quand on a des enfants: perte de libido, fatigue, bétises des enfants, dispute dans le couple sur les partages de tâche, etc... Mais fort heureusement, avoir des enfants n'est pas si noir! et l'auteur glisse comme ça de manière impromptu un chapitre où la Crevette dit l'amour qu'elle a pour ses enfants. Merci pour cette mise au point, on aurait pu en douter vu la froideur avec laquelle est écrit ce roman.

Enfin, vous l'aurez compris, si vous étiez tenté de lire ce tôme, arrêtez-vous au premier pour finir sur un bon ressenti, ce deuxième tome gache tout!

Pour lire d'autres avis:

Logo Livraddict