Le coeur d'une autre

Fiche Technique:

Auteur: Tatiana de Rosnay

Editeur: Le Livre de Poche

Pages: 274 pages (de textes)

4ème de couverture: Bruce, un quadragénaire divorcé, un peu ours, un rien misogyne, est sauvé in extremis par une greffe cardiaque. Après l'opération, sa personnalité, son comportement, ses goût changent de façon surprenante. Il ignore encore que son nouveau coeur est celui d'une femme. Mais quand ce coeur s'emballe avec frénésie devant les tableaux d'un maître de la Renaissance italienne, Bruce veut comprendre.  Qui était son donneur? Quelle avait été sa vie? Des palais austères de Toscane aux sommets laiteux des Grisons, Bruce mène l'enquête.
 Lorsqu'il découvrira la vérité, il ne sera plus jamais le même...

Mon avis:

On m'a offert ce livre à Noël, je pense que de moi-même je ne l'aurais pas acheté. Non pas que l'histoire ne me plaisait pas, mais tout simplement parce que j'ai du mal à sauté le pas des auteurs contemporains (d'où mon inscription au Baby Challenge Contemporain chez Livraddict).

Il y a tout d'abord une préface écrite par le père de l'auteure sur son incrédulité quant au thème abordé, à savoir si un organe greffé conserverait la mémoire émotive, sensorielle de son précédent propriétaire, et que de facto, la personne transplanté en héritait également. Puis, la nuance qu'il y apporte en parlant d'épigénétique, domaine qui étudie comment l'environnement et l'histoire individuelle influent sur l'expression des gènes (source: wikipédia).

Pour ma part, j'ai trouvé que l'écriture était fluide, agréable à lire, délicate et parfois poétique. les émotions sont décrites avec justesse et on se met facilement à la place du/des personnage(s). Certains sont haut en couleurs, ce qui apportent une touche de folie, de relief à l'ensemble et cela est agréable et évite que l'on se confronte à un monde trop lisse.

Par contre, j'ai eu du mal avec le personnage bourru du départ qu'est Bruce Boutard. Le mysogine par excellence, qui, selon l'expression, jette les femmes comme des mouchoirs.... Mais également avec celui qu'il était devenu après sa  transplantation: l'opposé du Bruce Boutard du début du récit.  Pour résumer, ce n'est pas qu'il soit mysogine ou "tout gentil" qui m'a déplu, c'est de passer de l'un à l'autre sans nuances...Il est soit tout blanc, soit tout noir....les nuances et subtilités auraient mérité d'être exploitées.

En effet, je trouve que l'auteure bascule d'un stéréotype à un autre avec pour trait d'union un coeur greffé (mysogine - coeur - homme appréciable et apprécié) est un poil trop facile, de mon avis, le personnage aurait gagné à être plus en nuance (mais ce n'est que l'avis d'une humble lectrice).

Autant, en lisant un livre, je peux croire aux dragons, sorcières et autres personnage d'un autre monde, autant, en ce qui concerne la personnalité d'un individu, je reste persuadé qu'il est le fruit de multiples faisceaux tels que l'entourage, les faits de la vie, son intelligence, ses rencontres, etc...et pourquoi pas une part d'épigénétique mais somme toute assez mince la part....

Je ne remets pas en cause cette science nouvelle, je n'en ai pas les capacités scientifique, mais l'idée que ce qui fait un individu, ce qui compose sa personnalité (ouverture d'esprit, choix vestimentaire, regard sur le sexe opposé et sur l'autre en général) ne soit le fruit que de l'épigénétique me gène, me met mal à l'aise car il anihile une notion fondamentale: le libre-arbitre.

Par ailleurs, un autre stéréotype qui me dérange est celui que la femme est foncièrememt meilleure que l'homme: Bruce Boutard ne devient-il pas meilleure grâce au coeur d'une femme, plus ouvert, plus sensible?!

En somme, si je devais le noter, je mettrai un 05/10. Mon attachement va à l'écriture agréable et poétique de l'auteure et aux personnages secondaires qui sont drôles et ont du tempéramment. Pour le côté négatif, un personnage central trop stéréotypé, je pense que le "nuancer" aurait été un plus et une histoire dans laquelle je n'ai pas réussi à "plonger" alors que le don d'organes me tient à coeur.

Pour en savoir plus sur le livre: écouter un extrait audio cliclic

Pour en savoir plus sur Paolo Uccello: , et, ou encore

La fiche de ce livre avec d'autres chroniques sur Livraddict:  Logo Livraddict

~~~